EDITORIAL Par Serge Pascal

Photo : Président et Organisateur - Tour du Haut-Var Matin

 

Sur la ligne d'arrivée

Quel honneur, mais aussi quel poids ai-je ressenti lorsqu’en 2006 Maurice PUGINIER me passa le relais afin d’assurer la continuité de cette magnifique manifestation qu’est Le Tour du Haut Var. Mon ambition était alors d’atteindre la 40e version ; nous voici, au moment où j’écris ces lignes, à la veille du 50e ; comme le temps passe vite quand on est habité par une passion !

Me reviennent en mémoire tous ces noms prestigieux qui jalonnent l’histoire du Tour, ces visages de vainqueurs comblés soulevant leur bouquet, symbole fleuri de la reconnaissance de leur talent, de leur pugnacité, de leur courage.

Mais je sais aussi, pour avoir été moi-même coureur cycliste, combien sont méritants tous les participants, du premier au dernier, car la douleur dans l’effort est la même. Le sport cycliste est l’un des plus difficiles et convoque nombre de qualités, qui relèvent de l’individuel mais aussi de l’esprit collectif, et je n’oublie pas non plus tous ces athlètes qui ont participé au succès de notre compétition.

Le Tour du Haut Var a poursuivi sa belle aventure, grâce à la collaboration d’amis, de nombreux bénévoles, d’élus locaux dynamiques et affichant la volonté de promouvoir le sport dans leur zone d’influence, de Responsables Administratifs attentionnés. Il s’est enrichi d’une étape supplémentaire, ce qui engendra une plus grande notoriété et l’occasion de parcourir des sites nouveaux de notre si beau département. Il s’est aussi enrichi de la collaboration étroite du journal Var-Matin, qui lui a donné un écho d’une bien plus grande dimension et l’appellation du Tour du Haut Var Matin. Que tous soient remerciés pour leur aide.

Je tenais symboliquement à ce que mon village natal de Flayosc soit l’ultime arrivée au terme de ces 50 ans de course. Cette deuxième journée sera donc totalement innovante puisqu’elle débutera à Vidauban,  et je remercie donc les Maires de ces deux villes, Messieurs Claude Pianetti et Christian Taillandier d’avoir accepté de nous accueillir, ainsi que Monsieur Olivier Audibert -Troin pour m’avoir permis de maintenir notre manifestation sur le site de notre Communauté d’Agglomération Dracénoise. La première journée, quant à elle, constituera un grand classique avec les partenaires fidèles que sont les villes du Cannet des Maures et Fayence ; j’en profite pour saluer mes amis Jean Luc Longour et Jean Luc Fabre.

J’ai volontairement parlé du Tour comme d’une manifestation et non pas seulement comme d’une course car il s’agit, au-delà de l’aspect sportif, d’une authentique aventure humaine qui rassemble chaque année sur le bord de nos routes, une population joyeuse et enthousiaste, dans les coulisses des centaines d’amis heureux de se retrouver, et sur la ligne de départ des coureurs impatients d’évaluer leur forme en ce début de saison.

Je ne veux, aujourd’hui garder que les belles images, le reste n’est que poussière ; c’est là mon côté optimiste, confiant en l’avenir d’une manifestation qui a tous les atouts pour perdurer.

Serge PASCAL

Président et Organisateur
du Tour Cycliste International du Haut-Var Matin